Qui êtes-vous ?

Ma photo
Juriste en droit de l'animal .Coordinateur de EGALS (Educational Group for Animal Law Studies- http://egals.university/).Chargé d'enseignement en droit de l'animal /Université de Strasbourg. Membre du Steering Committee du GAL Project(https://www.globalanimallaw.org/interviews/jean-marc-neumann.html)

dimanche 18 septembre 2016

L'abattage ambulant,une des mesures proposées par le rapport de la commission d'enquête qui sera examiné le 19 septembre par la commission d'enquête

L'une des mesures du rapport très attendu de la commission d'enquête de l'assemblée nationale qui sera examiné mardi 20 septembre est de proposer l'abattage ambulant qui permettrait de réduire le stress des animaux et leur épargnerait le voyage vers les abattoirs.
Ce mode d'abattage constituerait,selon les promoteurs, un pas en faveur d'une amélioration du bien-être animal. Les promoteurs de ce mode alternatif affirment également que la viande des animaux abattus est bien meilleure car les animaux ne sont pas soumis au stress desabattoirs classiques.
La Suède par exemple pratique déjà cette formule avec, semble t-il un certain succès.
Il convient de préciser que ce mode d'abattage est évidemment beaucoup moins "productif" que l'abattage industriel puisque si 30 animaux sont abattus en moyenne par heure dans un abattoir industriel, 30 "seulement" sont abattus par jour lorsque l'on a recours à l'abattage ambulant.
J'attends avec impatience la diffusion du rapport de la commission d'enquête qui ,sans aucun doute, suscitera de très nombreux commentaires.