Qui êtes-vous ?

Ma photo
Juriste en droit de l'animal .Coordinateur de EGALS (Educational Group for Animal Law Studies- http://egals.university/).Chargé d'enseignement en droit de l'animal /Université de Strasbourg. Membre du Steering Committee du GAL Project(https://www.globalanimallaw.org/interviews/jean-marc-neumann.html)

samedi 20 janvier 2018

De reculade en reculade....la mesure phare de la proposition de loi Falorni abandonnée par le gouvernement !

Le gouvernement actuel ne fait décidément rien pour que la condition animale s’améliore même symboliquement.
Dernier exemple: le projet de loi de M.Travers, ministre de l’agriculture.
La mesure phare de la proposition de loi Falorni adoptée le 12 janvier 2017 en présence de seulement  32 députés , en l’occurence la mise en place de caméras vidéo dans les abattoirs , est abandonnée!
On peut comprendre la colère de Olivier Falorni devant une telle reculade.
J’avais prédit dès l’adoption du texte de O.Falorni que les choses se compliqueraient après les élections. La preuve en est désormais apportée.
Le texte de O.Falorni avait été transmis au Sénat dès le 13 janvier 2017 et devait être examiné à l’automne 2017...
Je m’étonnais du silence.
L’explication est là: le gouvernement a rédigé un projet de loi ne conservant plus qu’un point d’en la proposition Falorni: les mauvais traitements en abattoirs et lors du transport constitueront un délit.
O.Falorni va déposer un amendement pour tenter de réintroduire la vidéosurveillance en abattoir ...mais ce n’est pas gagné!
Que restera t-il de ce formidable travail de la commission présidée par O.Falorni sur le bien-être en abattoir ? 65 propositions ....Quel gâchis !
Quand je pense qu’au Royaume-Uni la consultation récente (août-septembre 2017) a immédiatement généré une réponse gouvernementale imposant la vidéosurveillance dans tous les abattoirs des 2018...
Quel bel exemple de démocratie !
Mon constat figurant dans mon dernier article baptisé Requiem pour la protection animale est confirmé , hélas.