Qui êtes-vous ?

Ma photo
Juriste en droit de l'animal .Coordinateur de EGALS (Educational Group for Animal Law Studies- http://egals.university/).Chargé d'enseignement en droit de l'animal /Université de Strasbourg. Membre du Steering Committee du GAL Project(https://www.globalanimallaw.org/interviews/jean-marc-neumann.html)

mercredi 19 avril 2017

Elections présidentielles 2017 : Communiqué de presse du Collectif AnimalPolitique

Le Collectif AnimalPolitique regroupant 26 associations de protection animale vient de publier le communiqué de presse ci-après au sujet des réponses données (ou pas) par les candidats à l'élection présidentielle.
Très instructif à la veille des élections.
N'ont pas répondu :François Fillon, Jean Lasalle, François Asselineau et Nathalie Arthaud.
Nul doute que ceux qui ont à cœur la question animale en tiendront compte même si, faut-il le rappeler, les promesses n'engagent que ceux qui y croient....
C'est à l'aune des réalisations que l'on pourra juger par la suite si les promesses faites auront été tenues par le vainqueur de l'élection.




Communiqué de presse :

La cause animale se fait une place dans le débat politique

Avec 7 candidats sur 11 ayant pris position sur les engagements de son Manifeste, le Collectif AnimalPolitique* observe que la cause animale est incontestablement devenue une préoccupation que les politiques ne peuvent plus ignorer. Au-delà des promesses électorales, il rappelle aux futurs responsables politiques les attentes des associations et de l’ensemble des Français pour des mesures concrètes visant à améliorer le sort des animaux dans notre pays.

 

A quelques jours du premier tour de l’élection présidentielle, le Collectif AnimalPolitique dresse un bilan encourageant de la place prise par la cause animale dans le débat politique. La mobilisation inédite de 26 associations de défense des animaux – réunies sous la bannière du Collectif AnimalPolitique – pour interpeler les candidats et porter la cause animale dans le débat politique est un succès : 7 candidats sur 11 ont pris des engagements sur les 30 mesures proposées par le collectif dans son Manifeste** (Jacques Cheminade, Nicolas Dupont-Aignan, Benoît Hamon, Marine Le Pen, Emmanuel Macron, Jean-Luc Mélenchon, Philippe Poutou).

 

Le Collectif AnimalPolitique déplore cependant que François Fillon, Jean Lasalle, François Asselineau et Nathalie Arthaud ne se soient pas positionnés sur ce Manifeste.

 

Les candidats étaient invités à se prononcer sur six thématiques majeures (élevage, expérimentation, divertissement, compagnie, faune sauvage et animal et société) déclinées en 30 mesures prioritaires.

Le Collectif AnimalPolitique, fort de la légitimité, de l’expérience et de la représentativité de ses membres**, a su porter avec efficacité les enjeux de la cause animale auprès des candidats à l’élection présidentielle et devenir un interlocuteur reconnu par les relais de campagne et les médias.

 

Si certains sujets (corrida, gavage, etc.) font toujours l’objet de blocages, force est de constater une relative évolution des positions de quelques candidats sur des sujets comme l’élevage ou l’abattage, dépassant ainsi les clivages traditionnels.

 

Au-delà des réponses détaillées des candidats consultables en ligne sur le site du Collectif (animalpolitique.com/signatures-du-manifeste-candidats), la plupart des candidats

ont intégré et affiché plus concrètement dans leur programme des mesures en faveur des animaux - plus ouvertement que lors de la présidentielle de 2012 - Parallèlement, les médias se sont fait plus largement l’écho de cette thématique qui mobilise fortement l’opinion. Pour mémoire, un récent sondage IFOP2 rappelle que 80% des Français jugent que la protection des animaux est une cause importante, que le vote de près d’1 électeur sur 3 pourrait être influencé par les programmes des candidats en faveur des animaux et que 72% des Français souhaitent que les candidats s’engagent sur des mesures concrètes en matière de protection animale.

 

Au-delà de l’élection présidentielle, le Collectif AnimalPolitique restera particulièrement attentif à la mise en œuvre de politiques à la hauteur des enjeux de protection animale. Dans cette optique, il invite les candidats aux législatives à se saisir également de la question et à soutenir le Manifeste AnimalPolitique.

La cause animale est devenue un enjeu sociétal et politique incontournable dans notre pays. L’attention portée aux animaux est plus que jamais intimement liée au modèle de société que l’on souhaite.

2Enquête réalisée par l’Ifop pour le collectif AnimalPolitique du 10 au 13 mars 2017 menée auprès de 949 personnes inscrites sur les listes électorales, extrait d’un échantillon national de 1000 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus. Questionnaire auto-administré en ligne.


 

* A propos du collectif AnimalPolitique : Le collectif AnimalPolitique a été fondé en 2016 par 26 organisations de protection animale** suite à des rencontres organisées pour répondre au décalage entre la préoccupation croissante des citoyens pour les animaux et les réponses largement insuffisantes des responsables politiques. Ces ONG ont décidé de se mobiliser pour interpeller les candidats en vue des échéances électorales de 2017 afin de faire de la cause animale une préoccupation politique. A cette fin, elles ont rédigé un Manifeste formulant 30 propositions concrètes pour améliorer durablement la condition des animaux dans notre pays.

 

**Les membres : Alliance Anticorrida, Antidote Europe, ASPAS (Association pour la Protection des Animaux Sauvages), Association Stéphane Lamart, C’est Assez !, CIWF France (Compassion In World Farming), CNSPA (Confédération Nationale des SPA de France – Défense de l’Animal), Code animal, CRAC Europe (Comité Radicalement Anti Corrida), FLAC (Fédération des Luttes pour l'Abolition des Corridas), Fondation 30 Millions d’Amis, Fondation Assistance aux Animaux, LFDA (La Fondation Droit Animal, éthique et sciences), Fondation Brigitte Bardot, FOODA, IFAW France (Fonds international pour la protection des animaux), L214, OABA (Œuvre d’Assistance aux Bêtes d’Abattoirs), One Voice, PETA France (People for the Ethical Treatment of Animals), Pro Anima, Sea Shepherd, SNDA (Société Nationale pour la Défense des Animaux), la SPA (la Société Protectrice des Animaux), 269 Life France, WELFARM.

 
*** A propos du Manifeste AnimalPolitique : Le Manifeste AnimalPolitique formule 30 propositions concrètes et réalistes pour mettre la condition animale au cœur des enjeux politiques. Le Manifeste a été adressé à l’ensemble des candidats déclarés à l’élection présidentielle avec une invitation à se prononcer sur ces propositions. Les réponses reçues sont publiées sur le site du Collectif et permettent aux électeurs de mesurer l’engagement de leurs candidats. Les candidats aux élections législatives seront également invités à se prononcer.